E-mail:
Phone: 01 42 93 10 52
Portable: 06 83 27 23 80
Adresse: 75017 Paris, France

Exotic tales and dances from Celtic literature de Maria D’Arcy

Voilée de noir, Blanche-Neige aux yeux de pervenche, Maria d’Arcy nous apparaît, tout d’abord dilettante et lointaine, spirituelle et moqueuse…

Elle devient tour à tour, enfant provocante et naïve; égarée égrillarde et hideuse sorcière dansant la gigue au détour d’un chemin de la lande écossaise; odalisque insolite et serpentine s’enroulant dans les volutes sonores d’un violon celte; sphinx drapé d’or découvrant la grande énigme; amoureuse éconduite; femme fatale et criminelle.

Par les mots aux parfums d’oliban d’Oscar Wilde, elle vante la beauté du Prophète Yokanaan et sa Salomé est une enfant gâtée et voluptueuse, pleine d’une innocence ambiguë, vexée et blessée, fragile et violente.

Grandissant progressivement, elle découvre les abîmes insondables de l’Amour, au-delà de la mort et de l’horreur qu’elle provoque, et se consume dans leur intensité.

Caméléon toujours renaissant, Maria joue sur les notes de la fantaisie, de la malice, de la séduction, de l’amour et de la haine.

Le choix de ses textes et de ses musiques et l’interprétation qu’elle en donne, nous interpelle, remettant en cause nos préjugés musicaux et artistiques, évoquant un monde baroque par les différentes formes d’art qu’elle utilise pour son spectacle et qui sont le théâtre, la danse, la musique, la projection d’images…

Nous entrons dans un univers parallèle, charmé par la musique des mots et la beauté des images évoquées.

À la musicalité des phrases succède la musique des instruments et la magie des mouvements: les sorcières échevelées d’Écosse dansent et la danse orientale se marie à la musique celte, l’odeur de l’ajonc et de la bruyère se mêle à celle de l’encens…

Apparaissent, à nos imaginations éveillées, la sauvagerie de la lande, l’église gothique éclairée mystérieusement par le sabbat, les temples d’or et d’ivoire d’un Orient mystique, les ombres fraîches des arbres et la pluie des étoiles…

Mûrissent dans notre esprit la réflexion sur la destinée, la conscience de la violence et de la fragilité humaine, l’horreur des sacrifices, le secret pouvoir de la Foi.

Évocation tantôt espiègle, tantôt dramatique d’un monde, celui de Maria d’Arcy, à travers la richesse de la littérature symboliste et somptueuse d’Oscar Wilde, drolatique de James Joyce, populaire et moralisatrice de Robert Burns.

—Lydia Khripouchine Peinture, conférences, expertises

Contact: Maria D’Arcy 75017 Paris France
Tel: +33 (0)1 42 93 10 52; e-mail:

Home Page