E-mail:
Tél: 01 42 93 10 52
Portable: 06 83 27 23 80
Adresse: 75017 Paris, France

Maria D’Arcy, professeur d’anglais Read this page in English

Maria D’Arcy, English teacher in Paris.

Ce qui m’a motivée à devenir enseignante est l’inégalité.

À l’école, il y a ceux qui ont 20/20 dans toutes les matières, qui possèdent les réponses à toutes les questions et qui sont, en règle générale, les chouchous des professeurs. Et puis il y a tous les autres. Je veux devenir l’ange gardien des autres.

Il existe une auto prophétie qui dit que si vous pensez ne rien valoir, vous n’accomplissez rien car vous n’essayez pas suffisamment. Je pense qu’encourager et faire des louanges à chaque étudiant est la clef de la réussite. Plus le stagiaire ressent sa faiblesse, plus il aura alors besoin de soutien mais «rien ne donne plus de réussite que le succès». Je félicite mes stagiaires pour tous les efforts. Bien sûr, la clarté pédagogique est également essentielle. J’ai été formée comme Professeur des Écoles et j’ai appris les rudiments de la pédagogie. Et puis, je suis allée bien plus loin.

En tant qu’enseignante, j’ai exploré maintes techniques psychologiques et méthodes pédagogiques (voir mon CV) pour les inclure dans mes propres cours et si jamais je sens qu’un stagiaire ne fait pas assez de progrès, je remets alors en question mes méthodes pour en trouver de meilleures. Dans la vie, nous sommes en constante évolution et si nous ne grandissons pas, nous déclinons, c’est pourquoi je participe avec avidité à des séminaires éducatifs pour trouver de meilleures voies, tout en sachant que chaque personne est unique et répondra rapidement à certains exercices mais pas à d’autres. Tout le monde ne peut apprendre par la lecture et l’écriture scolaire—certains ont besoin de voir des couleurs, des gestes, de chanter, de jouer ou même de fermer les yeux pour s’imprégner lentement de la leçon. Tout est envisageable durant mon cours.

Oui, j’admets être ambitieuse. Mon but est que chaque personne ressorte de ma classe en se sentant mieux par rapport à soi-même à la fois en tant qu’être humain mais aussi en ayant mieux saisi l’anglais. Apprendre peut se comparer à gravir une montagne où il y aurait une centaine de points de vue. Plus haut vous grimpez, meilleure est la vue mais l’ascension réclame des efforts.

Pendant les cours particuliers, je pense souvent être dans la peau d’un médecin. Je ressens la souffrance des étudiants et leur demande ce qui ne va pas (la grammaire, le vocabulaire, la confiance, la conversation, l’habileté à se présenter) et ensemble nous faisons la liste de ce que le stagiaire a besoin de dire en anglais, à qui, où et quand. E Le stagiare peut poser n’importe quelle question qui lui passe par la tête et je suis ravie de la clarifier. Les erreurs sont voire les bienvenues car oser parler demeure le critère le plus important. Je vois les devoirs donnés à la fin des cours comme une ordonnance visant la santé. (Que ce soit écouter, regarder ou mémoriser une activité ).

Contact: Maria D’Arcy 75017 Paris France
Tel: +33 (0)1 42 93 10 52; e-mail:

Proposition pour un nouveau concept d’enseignement • Aller à la Page d’accueil de ce site.